Baby Alexander·Baby Valentina·La vida de Lindanita·Lindanita en cuisine·My lovely series

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #25

happiness

Hey, bonjour vous! Je suis sûre que vous aviez pensé que j’avais déserté mon blog pour ne plus jamais revenir. Eh non, je suis bien de retour et je vais essayer d’être plus régulière par ici, parce que bon, ce blog, c’est aussi mon bébé, mon quatrième enfant! Et à chaque fois, ce qui me redonne l’envie de prendre le temps d’écrire, de revenir par ici, c’est mes petits bonheurs qui rendent la vie meilleure. En voici donc une nouvelle fournée.

♣ Revenir sur cet espace qui est le mien que ce soit pour répondre à des commentaires, retrouver mes recettes et puis sentir cette envie d’écrire qui réapparaît dans un coin de ma tête (il va vraiment falloir que je songe à les mettre par écrit dans un mon petit cahier qui prend la poussière dans ma cuisine).

♣ Trouver des merveilles dans des cartons devant des maisons de particuliers ou à côté des bornes de collecte du verre de ma ville. Souvent, il y a un petit message qui dit « servez-vous! ». Eh bien je le prends au pied de la lettre, croyez-moi (ma mère me dit que je vais ouvrir une brocante avec tout ce que j’ai réussi à rassembler. Et avant que je ne l’oublie, je vous écris depuis notre bureau assise sur une chaise que j’ai trouvée de cette façon)!

♣ Faire des tris réguliers dans les placards des enfants pour qu’il n’y ait pas trop de désordre. Mettre de côté les vêtements que je vais essayer de vendre et puis mettre les autres dans des poches en plastique pour les mettre dans des bornes de la croix rouge (chose assez folle : je suis allée en ville vendredi dernier et je suis passée en coup de vent dans mon magasin de vêtements au kilo qui s’est associé maintenant à la croix rouge. A la caisse, il y avait deux petites paires de chaussures pour enfants, présentées bien en évidence. Elles faisaient parties d’un lot de vêtements que j’avais déposé une semaine auparavant. Cela m’a donné envie de pleurer. Ce n’était pas quelque chose que je m’attendais à voir, et encore moins de cette façon. Et puis je me suis dit que j’avais bien fait de les envoyer, elles serviront sans doute bientôt à des petits bébés  tous neufs ♥).

♣ Le premier janvier, depuis trois ans, nous avons une tradition dans notre famille : aller faire une balade en forêt pour bien commencer la nouvelle année et puis surtout, profiter de la nature et du silence après les abus des Allemands le 31 au soir. Les Allemands sont en général discrets et propres, mais pour le soir du nouvel an, ils sortent dans la rue, tirent des feux d’artifice à tout-va et oublient de nettoyer… Alors nous retrouver sans personne autour de nous pendant un moment, cela fait du bien (et nous sommes aussi aller marcher dans notre quartier pour ramasser les détritus au sol et aller les jeter. C’est important d’enseigner ce geste à nos enfants).

79603547_2428252690821580_76113896730656956

♣ Les anniversaires qui se sont enchaînés pendant trois mois. C’était chouette de faire un gâteau, préparer les bougies et fabriquer les couronnes qui ont orné les têtes des enfants (et même qu’Alexander m’en a aussi fait une pour mon anniversaire!).

♣ Me désinscrire des newsletters des boutiques en ligne en tous genres. Cela fait un bien fou, je perds moins de temps quand j’ouvre mes mails le matin et puis cela évite de me donner des envies de vêtements alors que mon placard en déborde (bon j’avoue, j’ai quand même craqué sur une ou deux pièces de la marque Sézane, mais avant, c’était bien pire).

♣ Demander un rendez-vous à l’école d’Alexander pour savoir comment l’aider à lire et à écrire et lui donner l’envie d’étudier sans l’obliger. On m’a répondu que je ne devais pas me faire du souci pour lui car il arrive tous les matins motivé, il participe activement en classe et n’hésite pas à aider ses camarades. Je suis restée la bouche ouverte le temps que l’information monte à mon cerveau. Quel parent n’a pas rêvé d’entendre ça sur son enfant? Je n’étais que fierté (et j’espère que sa soeur et son frère suivront le même chemin)!

♣ Recevoir les photos de la photographe qui était venue au jardin d’enfants de Valentina. Elle en avait fait une soixantaine et cela a été dur de faire un choix pour n’en sélectionner « seulement » que douze. J’ai pris sur moi, je vous assure (genre, trop difficile la vie haha!). J’en ai mis une en fond d’écran sur mon portable (maman gaga jusqu’au bout. Mais vous avez vu comme ils sont beaux?).

73288194_809125839524730_5331269737446679145_n

♣ Ce soir, j’ai rendez-vous avec moi-même pour aller écouter la musique d’Harry Potter dans un concert live. C’est mon cadeau d’anniversaire et je sens que cela va être magique (je vais emmener des mouchoirs parce qu’entre mon rhume et l’émotion que je vais ressentir, il va m’en falloir minimum un paquet).

♣ L’année dernière, Valentina m’a demandé plusieurs fois si elle pouvait se mettre des boucles d’oreilles. Je lui ai expliqué que pour cela, il fallait qu’elle aille d’abord se faire percer les oreilles. Et puis un jour, en allant faire un contrôle chez l’orl pour son grand frère, j’ai vu qu’ils proposaient ce service. Ni une, ni deux, j’ai pris un rendez-vous pour ma fille. Elle n’a rien senti, elle a remercié l’orl et elle lui a dit « c’est chouette chez vous dites donc! ». Elle n’a pas du tout été traumatisée et elle a causé sensation dès le lendemain devant toutes ses copines au jardin d’enfants (vous vous rendez compte, elle a « des brillants » aux oreilles quand même!).

♣ Essayer une nouvelle recette. Elle venait d’un livre de recettes allemandes et je me suis pas mal débrouillée pour la comprendre et la réaliser puisque mon gâteau aux pommes n’a pas passé la journée (il faudrait que je le refasse et que je prenne des photos pour un futur article sur le blog tiens!).

♣ Retomber sur des dessins que j’avais fait en cours d’arts plastiques quand j’étais au collège. J’aimerais tellement me remettre à peindre et dessiner, ça me relaxerait sûrement un peu (à moins que je m’énerve parce que le dessin n’est pas « parfait » comme je le voudrais…).

71814960_482353615700372_486267525187535587

♣ Lors de nos promenades dominicales dans notre quartier (il est en bordure d’une grande étendue de champs), nous trouvons régulièrement au même endroit un galet peint, toujours par la même personne. Cela fascine les enfants (et ma mère aussi d’ailleurs). Ils ont chacun le leur dans leurs chambres et au printemps, je crois qu’ils commenceront à en peindre eux aussi pour que des personnes puissent les trouver et les ramener chez eux (il va falloir que j’investisse dans du vernis sinon, ils risqueraient de se détériorer. Vous en avez un à me conseiller?).

♣ Commencer la série « the witcher » sur netflix et être tellement happés par l’histoire que nous l’avons terminé, the Husband et moi, en moins d’une semaine. Même si le début est un peu longuet, il faut insister car elle vaut le coup d’oeil (et Henry Cavill aussi vaut le coup d’oeil!).

♣ J’ai commencé à lire « cents ans de solitude » de Gabriel García Márquez que the Husband m’avait offert un an auparavant. Ce n’est pas une personne qui aime lire mais ce livre l’a énormément marqué durant sa scolarité donc je me dois de le lire, et en espagnol attention! Il y a beaucoup de mots que je ne connais pas donc je dois faire de nombreuses recherches de vocabulaire, ça prend du temps mais « challenge accepted » (j’ai une amie qui a dû le lire durant ses études à l’université donc bon, ça doit être possible pour moi aussi non? Vous l’avez lu? Vous avez aimé? Qu’en avez-vous retenu? »)!

♣ Je vais me refaire tatouer au mois d’août et j’ai tellement hâte, vous ne pouvez pas savoir… Ca ne sera que le cinquième (une fois qu’on commence, on a du mal à s’arrêter, c’est vrai… Oupsi)!

A votre tour maintenant, parlez-moi de ces petits bonheurs qui vous ont rendu la vie meilleure ces dernières semaines. Je vous embrasse.

La vida de Lindanita·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #24

audrey

Si nous faisions une pause dans notre voyage au Chili? Je n’ai pas trop le temps en ce moment pour rester plus d’une demie heure devant mon ordinateur alors je me suis dit qu’une nouvelle fournée de petits bonheurs qui rendent la vie meilleure serait une bonne idée pour ne pas que la pause jusqu’au prochain article ne soit pas trop longue. Comme je n’en ai pas écrit depuis le mois de mai, j’ai le droit de vous parler de mes petits bonheurs qui sont arrivés depuis cet été non? Allez, c’est parti!

♣ Aller à la piscine avec les enfants et voir Tobias aimer l’eau à nouveau (avant c’était presque un calvaire de lui donner un bain!).

♣ Retrouver un petit dessin sur mon oreiller avant d’aller me coucher. C’était Alexander qui voulait me faire une surprise : il réussissait enfin à faire de jolis coeurs (j’ai naturellement plastifié ce dessin pour qu’il reste éternel ♥).

♣ Manger une pizza en ville avec les enfants et les regarder s’entraider les uns les autres pour couper une part ou bien encore maintenir un morceau de salami au bout d’une fourchette pour qu’il soit dévoré au plus vite (avant, je commandais une pizza pour quatre et c’était suffisant. La dernière fois que nous y sommes allés, j’ai à peine pu goûter la croûte. C’est qu’ils sont voraces ces enfants, attention!).

♣ Sortir dans notre jardin pour aller cueillir des fraises, des cerises, des framboises, du cassis, des tomates, des concombres et des herbes aromatiques. Les enfants sont tellement fiers de dire à leurs amis qu’ils ont fait pousser des fruits et des légumes en prenant soin d’eux tous les jours (nous avons encore des framboises dans notre jardin et des tomates cerises dans notre serre!).

65072395_468653857226639_8779441104851031781_n

♣ Le concert d’Ed Sheeran auquel j’ai finalement pu assister au mois de juin après moult péripéties. Et puis cela m’a donné des idées pour écrire un article qui a été dans la dernière sélection humeurs du site hellocoton (quel dommage que ce site ait fermé) et puis cherry on the cupcake, il a aussi été repris par le Huffington Post (cela fait déjà le quatrième article. Oui, je me lance des fleurs. J’ai bien le droit quand même? Parce que ça fait drôlement du bien à l’ego tout ça! ;)).

♣ Le tennis fait parti de notre quotidien désormais. The Husband peut aller y jouer trois à quatre fois par semaine, Alexander un peu moins car la saison en extérieur est terminée. Valentina y est allée deux fois et elle reprendra au printemps. Finalement, Tobias adore aller ramasser les balles au sol pour les mettre dans un panier. Moi aussi j’y ai joué un peu en ayant the Husband comme professeur ♥ (j’avais mal partout après mais bon, c’est le jeu ma pauvre Lucette!).

♣ La transition entre le jardin d’enfants et l’école s’est bien passée pour Alexander. Il a pris de nouvelles habitudes, il fait ses devoirs avec entrain (la plupart du temps, il rechigne encore à lire, mais bon, pour tout le reste, ça va!) et il s’affirme (c’est beau de le voir grandir mais c’est aussi un crève coeur. Il en va de même pour sa soeur et son frère).

♣ Retourner à Dresden en vacances une fois de plus, pour quatre petits jours. Nous n’avions rien planifié et c’était des vacances encore plus exquises de cette façon : nous laisser être surpris par ce qui se présentait sur notre chemin était la meilleure façon de lâcher prise et de profiter de chaque moment plus intensément (j’espère que nous pourrons y retourner un peu avant Noël).

67602522_357757601790730_7743101142980471502_n.jpg

♣ Hallo Berlin! La dernière fois que nous sommes allés dans la capitale allemande, nous avions un petit garçon de moins d’un an avec nous. Il était temps d’y retourner n’est-ce pas? Nous avons profité de la visite de mes beaux-parents pour y passer quelques jours (car ce n’est pas négligeable d’avoir de l’aide quand on est en vadrouille avec trois jeunes enfants). J’y suis allée en train avec Valentina car nous n’entrions pas tous dans la voiture (et le train est gratuit pour les enfants jusqu’à six ans). C’était bizarre de nous retrouver toutes les deux pendant une journée. Nous en avons profité pour discuter, visiter et puis surtout, faire les magasins car cette petite demoiselle adore essayer de nouvelles tenues! Le lendemain, nous avons laissé Alexander et Valentina avec leurs grands-parents pour qu’ils puissent aller visiter l’aquarium pendant que the Husband, Tobias et moi avons flâné autour. J’ai été heureuse de trouver un photomaton à l’ancienne pour immortaliser ces quelques heures en amoureux (ou presque). Dites, on y retourne quand?

♣ Tobias marche enfin! Les dix séances de physiothérapie qui avaient commencé en avril ont porté leurs fruits. Du jour au lendemain, il s’est lâché et maintenant, il gambade partout (et ouvre tous les placards pour sortir tout ce qu’il trouve!).

♣ Nous avons profité de l’ouverture d’un nouveau magasin de meubles dans notre ville pour renouveler notre canapé. Il a fallu que nous repensions à l’agencement de notre salon pour optimiser au mieux l’espace. Le rendu est beaucoup plus cocooning, j’ai hâte de pouvoir en profiter pleinement lors des soirées d’hiver (et timing de fou, nous avons réussi à vendre notre ancien canapé trois jours avant de recevoir le nouveau!).

♣ Faire des muffins à huit mains (oui, rien que ça!) avec les enfants. Et vous savez quoi, c’était les meilleurs muffins du monde (ils étaient plein d’amour aussi, c’est normal!).

DSC05599-1.jpg

♣ Suivre Margot de « you make fashion » pour un blogtrip dans le Sud du Chili. Elle logeait à Puerto Varas, la ville natale de the Husband, donc je la connais bien cette ville. J’avais l’impression d’être avec elle lorsqu’elle partageait des vidéos et des photos sur instagram. Les images de son vlog sont tellement belles que j’en ai pleuré. Elle a réussi à partager avec sa communauté la beauté de la région des lacs, l’amabilité des Chiliens, et elle m’a donné envie d’y retourner vite. Il faudra cependant que nous attendions Noël 2020 mais avec son article (et celui du petit Français), j’ai de quoi préparer encore mieux notre futur séjour (surtout les restaurants haha!).

♣ Moi qui pensait avoir du mal à « survivre » aux vacances des enfants (oh ça va hein, je les aime mes enfants, c’est de l’i-ro-nie!), eh bien je suis triste depuis qu’ils sont repartis à l’école et au jardin d’enfants. Cette slow life que nous avons eu pendant ces deux semaines était un petit paradis. Aucune obligation, se lever plus tard ou bien flâner au lit pour lire, c’était vraiment agréable (il faudra que je vous parle du livre que j’ai fini pendant ces vacances d’ailleurs).

♣ Refaire du vélo! La dernière fois, c’était avant de tomber enceinte d’Alexander (une éternité quoi). J’ai même pu installer un porte-bébé derrière et Tobias était plus que surpris de me voir le promener comme ça dans le quartier (et là, rebelote, j’ai encore eu mal partout après).

« Il était une fois… la vie » est arrivé sur netflix. Ce n’est pas la nouvelle que tout le monde attendait? « La vie, la vie, la vie, la vie! ». En tout cas, moi, ça me réjouit. Je vais regarder tous les épisodes avec les enfants en leur disant : « vous voyez ça les enfants? Ca, c’est un bon dessin animé. Et il est aussi vieux que maman! » (hashtag c’était mieux avant).

Alors, quels ont été vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure ces dernières semaines? Je vous embrasse.

La vida de Lindanita·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #23

large

Je sais, je sais… J’ai délaissé ce blog bien trop longtemps, et maintenant, j’ai presque honte de revenir comme ça, comme si de rien n’était. Mais bon, on ne va le laisser tout seul dans un coin! Et quoi de mieux pour ce come-back de folie (oh ironie quand tu nous tiens!) que des petits bonheurs qui rendent la vie meilleure?

♣ Notre voyage en famille au Chili qui a été encore plus merveilleux que toutes mes attentes (oui, je vous en parlerais plus en détail très vite, dès que les enfants me laisseront plus de temps pour le faire).

♣ Reprendre l’avion pour ce voyage, parce que j’ai enfin pu manger chaud et voir les derniers films que je voulais voir (et accessoirement, être au dessus des nuages me fascine).

♣ Etre en maillot de bain en février lors de nos vacances au Chili parce que c’était l’été à ce moment-là et puis, revenir à l’hiver européen avec un joli teint hâlé, c’est chouette quand même (j’ai pris des coups de soleil aussi mais bon, c’est le jeune ma pauvre Lucette!).

♣ Manger toutes (ou presque toutes) les bonnes choses que j’adorais au Chili et qui me manquaient  (du poisson ultra frais, des alfajores, du manjar, d’excellents barbecues, des fruits savoureux pour ne citer qu’eux).

51453467_294350674564245_2585611352589789444_n

♣ Lire de façon beaucoup plus régulière (tiens, c’est peut-être pour ça aussi que je ne venais plus sur ce blog peut-être?). Dorénavant, j’ai toujours un livre sur ma table de chevet, dans mon sac à main ou bien qui traîne sur la table du salon. C’est tellement incroyable cette sensation d’enivrement que peut provoquer une histoire bien écrite! Si mes enfants ne me quittaient pas régulièrement des heures de sommeil, je lirais sûrement encore plus. Lors de nos vacances en famille en février, j’avais mis le roman de Manon Lecor dans ma valise et je ne l’ai pas regretté. J’avais entendu parler de ce livre sur le blog de Victoria et je l’avais aussitôt rajouté sur ma liste de livres à acheter et à lire rapidement. J’avais tellement peu de temps libre avant notre départ que je n’arrivais pas à avancer dans ma lecture alors, je l’ai glissé dans mon bagage à main au dernier moment (vous savez, on ne sait jamais). Bien m’en a pris car j’ai passé un excellent moment dans le jardin de mes beaux-parents à tourner les pages de cette petite merveille (j’ai même pris des coups de soleil tellement j’étais absorbée par l’histoire). L’histoire de Gabrielle a beaucoup résonné en moi. L’histoire m’a touchée. L’histoire m’a fait me poser énormément de questions. En lisant les dernières lignes, j’étais apaisée et j’étais triste à la fois de laisser ces personnages que j’avais suivi tout au long des pages de ce roman. Je vous conseille vivement de le lire, vraiment. Je pense que ce livre sera un des livres que je relirais régulièrement tellement je l’ai aimé (tiens, vous me conseillez quoi comme livre à lire absolument en ce moment?).

♣ Relation de cause à effet, je voyais plus souvent mes mains  (vu que c’est elles qui tiennent les livres que je lis… Wouah, révélation de fou!) alors j’ai décidé de prendre du temps régulièrement pour me faire des manucures (qu’est-ce que ça fait du bien au moral d’avoir de belles mains!).

♣ Et en parlant de mains tiens, je suis enfin en train de tester quelque chose pour arranger mes problèmes de sécheresse de peau. Non, je ne vais pas vous parler de la dernière crème hydratante à la mode. Pour moi, ce qui a fonctionné très rapidement, c’est de faire une cure de fer. Mon médecin traitant m’a dit après une prise de sang que j’étais obligée d’en prendre car mon taux d’hémoglobine était plus bas que le minimum requis. Cela provoquait de la fatigue mais aussi une difficulté à cicatriser (entre autre). Eh bien, en quelques jours, je voyais déjà la différence! Mes bouts de doigts sont déjà plus lisses, ils sont plus sensibles, et surtout, mes mains ne saignent plus alors que je n’applique plus aucune crème (j’utilise encore des gants quand je fais la vaisselle et le ménage par contre).

♣ J’ai eu pas mal de contrôles de santé ces derniers mois, des prises de sang en passant par ma vision. Je suis rassurée, ma vue n’a pas baissé (je dis ça par rapport à mes poussées de sclérose en plaques) et j’ai pu profiter d’une offre très intéressante chez mon opticien pour me faire faire une paire de solaire. Enfin! La dernière datait de quinze ans et je disais que ce n’était pas nécessaire d’en faire faire une autre… Bah si Maryse! Depuis, je les mets dès qu’il fait trop clair dehors et presque tout le temps quand je dois conduire pour avoir un confort visuel encore plus grand (et puis ça cache les cernes, si ce n’est pas merveilleux tout ça?).

60081859_140310097124780_6265730059625186405_n

♣ Mes deux nouveaux tatouages : un underboobs et un au poignet gauche. Il y en avait un de prévu et l’autre, un peu moins. J’en voulais un féminin, voire sexy, c’est pour ça que j’ai choisi de le faire sous les seins (les tatoueurs appellent ça plus communément un underboobs). Il était évident aussi que cela allait être des fleurs. Cette fois-ci, j’ai choisi des fleurs de cerisier car j’aimais beaucoup la symbolique : un tatouage de fleurs de cerisier signifiera qu’il faut profiter au maximum de la vie, les belles choses durant parfois peu longtemps. A savoir que la vie et toutes choses en elle revêtent une certaine temporalité, la vie est transformation. Et puis potterhead un jour, potterhead toujours. Sur le poignet, j’ai choisi de me faire tatouer les mots « felix felicis ». C’est le nom d’une potion sortie tout droit du monde d’Harry Potter. Felix felicis, aussi appelé chance liquide, est une potion qui procure temporairement au buveur une chance exceptionnelle. J’estime être une personne chanceuse et, les jours où j’ai un coup de mou, je regarde de nouveau mon poignet pour m’en souvenir (cela me fait le même effet qu’un élastique que je pourrais porter au poignet et que je ferais claquer. Un bon moyen de me remettre de l’ordre dans les idées).

♣ Même si ce n’est pas tous les jours,  traîner quelques minutes au jardin d’enfants après avoir déposé Alexander et Valentina pour discuter avec d’autres mamans (ça me fait travailler mon allemand aussi, c’est top!).

♣ Pouvoir observer les progrès de mes enfants au fil des jours. J’ai compris que je ne devais pas trop leur en demander, sinon, cela leur provoquait une sorte de blocage. Ils sont plus fiers de venir me raconter leurs exploits par la suite, comme un cadeau pour leur maman (et ça me fait des papillons dans le ventre de les voir grandir, même s’il m’arrive d’être mélancolique, faut pas abuser. Bientôt ils iront au lycée, ils se marieront et ils auront des enfants à leur tour. Quoi je m’affole?).

♣ Recevoir mes cadeaux de fête des mères (c’était il y a deux semaines en Allemagne) faits main et avec amour de la part de mes deux plus grands. Ils ont mis du coeur à l’ouvrage pour me faire les plus jolis dessins du monde entier (et Tobias m’a donné un collier sautoir avec deux médailles. Les prénoms de mes trois enfants sont gravés dessus et je les porte sur mon coeur. Oui c’est the Husband qui l’a acheté, peut-être, mais c’est mon bébé qui me l’a offert na!).

58689502_434745883950810_505907519318534165_n.jpg

♣ Profiter d’un vendredi soir ensoleillé pour retirer un des pulls que je portais quelques jours auparavant à cause de la fraîcheur qui avait envahi la région, préparer un apéritif dînatoire pour the Husband et moi quand les enfants étaient couchés et passer un moment à réinventer le monde (avec une bonne bouteille de vin rouge chilien, c’est tout de suite plus facile. Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé!).

♣ Sortir au restaurant avec une amie connue au jardin d’enfants. Valentina me parlait toujours d’un petit Fernando qui était dans sa classe. Je me suis dit, soit ses parents allemands ont voulu donner un prénom « exotique » à leur fils, soit ils sont latinos. Au final, le papa s’appelle Daniel et est allemand et la maman s’appelle Monica et elle est vénézuélienne. J’étais sur la bonne piste vous avez vu? Nous nous voyons régulièrement pour notre plus grand plaisir (et celui de nos enfants).

♣ Avoir reçu le château de Poudlard en legos pour mes trente-trois ans. Cela m’a mis des étoiles dans les yeux comme pas possible! C’est fou les détails qui ont été pensés avec tant de finesse (j’ai dû partager ce cadeau avec the Husband et Alexander, ils n’ont pas résisté à l’appel des petites briques en plastique haha!).

« I don’t care », la nouvelle chanson d’Ed(ichou) Sheeran en duo avec Justin Bieber, on en parle? C’est une petite merveille non? Et le mois prochain à cette date-là, je serais retournée le voir en concert (vous allez en voir des extraits sur instagram, c’est moi qui vous le dis!).

Et vous alors, quels sont vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure? Bon week-end à vous!

La vida de Lindanita·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #22

large (1)

Bien le bonjour! Je viens de me rendre compte que je n’avais pas partagé avec vous mes derniers petits bonheurs qui rendent la vie meilleure depuis le mois de mai. Mais comment ai-je pu laisser passer autant de mois sans m’en rendre compte? Il est temps que je corrige cette erreur!

♣ Adopter le no makeup et me trouver jolie quand même (bon, quand c’est la mauvaise période du mois, je  n’en suis pas vraiment sûre hein…).

♣ Prendre un bain bouillant avec mes produits lush préférés pour me relaxer enfin (ça a fonctionné mais je n’en prends pas encore assez souvent!).

♣ Ma nouvelle coupe de cheveux qui correspond totalement à mon état d’esprit (j’ai hâte d’aller chez le coiffeur samedi pour mettre un peu de soleil dedans et retoucher ma frange et mes pointes).

♣ J’ai fait du tri dans mes placards, certaines pièces sont parties chez la croix rouge, d’autres ont été vendues et j’en ai accueilli de nouvelles achetées sur vinted ou bien trouvées dans des boutiques de seconde main (j’adore le vintage et faire de bonnes affaires!).

41718958_921020948108956_7120155554449429621_n.jpg

♣ Mes tatouages que je vous présentais ici et dont je suis totalement amoureuse (on me dit dans l’oreillette qu’il y en a un troisième de prévu au mois de janvier, mais chut!).

♣ Voir mes boutures de misère pousser, pousser et pousser (pour quelqu’un qui n’avait pas la main verte il y encore trois ans, je suis fière de moi!).

♣ J’ai pu enfin rencontrer la douce et belle Victoria aka Mango and Salt lors d’un brève passage à Amsterdam (je suis repartie avec son livre dédicacé ♥).

♣ Cet été, nous sommes allés plusieurs fois en famille à la piscine et c’était de purs moment de bonheur (surtout quand on descendait pour la vingtième fois le grand toboggan!).

40060734_235856687115543_7575786963945390080_n

♣ En parlant d’été, nous sommes retournés une nouvelle fois en vacances dans notre ville de coeur, j’ai nommé Dresden. Comme à chaque fois, nous sommes revenus avec des étoiles dans les yeux (nous avons aussi revu notre ancienne propriétaire et elle a été un amour avec nous, comme toujours).

♣ A l’heure où j’écris cet article, nous serons en route vers Francfort. Nous allons à l’ambassade de France pour déposer des demandes de passeports pour nos enfants afin de continuer à préparer nos prochaines vacances… (quoi je vous parle seulement de vacances?).

♣ … Prochaines vacances qui seront au Chili! Je n’y suis pas retournée depuis mars 2014 et j’étais enceinte de Valentina alors je n’avais pas pu en profiter comme il se doit parce que j’avais de terribles nausées. Vous pensez bien que je suis en train de faire une liste de toutes les choses que je veux manger huhu! Je partagerais au maximum avec vous sur instagram notre séjour là-bas (vous pouvez trouver mes anciennes publications instagram au Chili sous le hashtag #lindanitaenchile).

♣ Oh mais que vois-je? Ed Sheeran revient pour une nouvelle tournée européenne en 2019? J’étais au taquet pour acheter ma place dès le début de la vente et malgré le plantage incessant du site, j’ai tenu bon car il me fallait ma place, et je l’ai eu, vous pensez bien! Vivement le 23 juin 2019 (si vous aimez autant que moi Edichou, je vous conseille de me suivre sur instagram car je partagerais le concert avec vous là-bas, comme la dernière fois!).

42002432_760129784379102_1781676712036583436_n

♣ Aller au restaurant avec mes trois enfants, toute seule et sans paniquer en plus. C’était une première pour moi. Nous avons tellement aimé ça que nous avons répété l’expérience encore deux fois dans la semaine qui a suivi (et j’étais tellement contente d’entendre la serveuse dire que mes enfants étaient adorables et bien élevés. Bah oui, ils lui ont dit merci à chaque fois qu’elle nous apportait quelque chose sur la table et quand ils avaient terminé de manger, ils rangeaient leurs couverts dans leurs assiettes!).

♣ Que la saison des anniversaires à la maison commence! Il y en aura un tout les mois à partir de novembre (dans l’ordre : Valentina, Alexander et moi).

♣ Partager un mate (lire maté) avec the Husband, lovés sous un plaid devant notre série Netflix chouchou du moment, « the haunting of hill house » (elle est parfaitement interprétée et en plus, on retrouve Michiel Huisman que nous avons connu dans game of thrones avec son rôle de Daario Naharis).

♣ Et un, et deux, et trois articles! Un troisième article de mon blog a été repris sur le site du Huffington Post (c’est le début de la gloire les gars! Vous pouvez le retrouver ici).

Et vous alors, quels sont vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure? Bon week-end à vous!

Baby Tobias·La vida de Lindanita·My lovely series·Positive attitude·You are so beautiful

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #21

flowers-happy-spruch-summer-Favim.com-2442037

Depuis quelque semaines déjà, j’ai peu de temps pour venir écrire ici sur le blog. Que voulez-vous, le tourbillon de la vie reprend ses droits et je passe de moins en moins de temps devant un ordinateur. Alors pour me faire pardonner, hop, une nouvelle fournée de petits bonheurs qui rendent la vie meilleure en attendant de nouveaux articles!

♣ Acheter un trampoline pour les enfants et en profiter autant qu’eux (la première fois, bon sang que ça tirait dans les mollets!).

♣ Retrouver ma copine Marion pour aller au restaurant. Nous avons pu bien discuter comme toujours et j’ai enfin pu goûter un bo bun (bon sang, qu’est-ce que c’est bon, copieux certes mais excellent!).

♣ J’ai profité de notre rendez-vous pour aller en ville avant et faire un peu les magasins. Je ne rappelais même plus la dernière fois que j’étais sortie toute seule sans enfant. J’avais 45 minutes devant moi mais j’ai réussi à trouver deux pantalons, passer chez Pandora pour choisir un cadeau grâce aux points accumulés sur ma carte de fidélité, voir les nouveautés alverde et alnatura chez dm et me ressourcer en idées déco chez dépôt. J’ai même marché deux kilomètres pour arriver à l’heure au restaurant et j’étais en avance… alors je suis rentrée dans un magasin juste à coté et j’ai craqué sur un sac Mat and Natt (j’ai dépensé bien trop de sous mais bon, il fallait bien marquer le coup non? Hashtag excuse pourrie!).

♣ Trouver enfin le temps pour prendre conseil auprès d’une vendeuse en lingerie pour m’acheter de nouveaux soutiens-gorge après trois grossesses et trois allaitements (j’ai bien trop craqué, j’en ai pris huit! Mais bon, j’en avais vraiment besoin, il y avait des soldes et je n’arrivais pas à choisir… Et c’était le retour de l’excuse pourrie!).

de424cc1acb39bf19d40157f3eb883a0

♣ La série « la casa de papel ». Je ne crois pas devoir vous expliquer pourquoi non? Cette série est juste parfaite et elle m’a réconcilié avec l’espagnol d’Espagne, moi qui suis plus habituée à l’espagnol latino (l’ost de la série est tellement bien elle aussi. « Bella cio, bella ciao ciao ciao! » ♥).

♣ Ca y est, je vais me faire tatouer! Depuis le temps que j’y pensais sans pouvoir le faire (à cause de mes grossesses et de mes allaitements), le rendez-vous est pris. On m’a conseillé un salon et coup de chance, ma tatoueuse vient d’Argentine donc je pourrais lui expliquer avec facilité ce que je veux. Nous avons bien sympathisé en plus. J’ai tellement hâte! Ce sera après l’été, le 17 septembre (je suis née un 17, j’ai connu the Husband un 17 et il m’arrive toujours des choses importantes un 17. Ce n’est pas moi qui ai proposé cette date mais ma tatoueuse. Coïncidence? Je ne crois pas).

♣ Chatter avec une de mes tantes via whatsapp et recevoir une photo d’elle en train de faire un carrot cake avec ma recette. C’est bête mais ça m’a émue et m’a rendue fière à la fois (quoi je suis sentimentale?).

♣ Samedi dernier, c’était l’eurovision et je ne sais pas vous, mais moi, plus je vieillis et plus j’aime suivre ce programme tout en lisant les commentaires sur twitter parce qu’ils sont hilarants (et c’est Netta qui vient d’Israël qui a gagné. Je suis contente, elle faisait partie de mon top 3)!

IMG_1382

♣ Ma medinilla magnifica flamenco m’a offert énormément de fleurs, plus belles les unes que les autres. Cette plante est magnifique et elle a le don de m’émerveiller par la poésie qu’elle m’inspire (la dernière s’est ouverte le weekend dernier. J’espère pouvoir en avoir autant l’année prochaine!).

♣ L’odeur du linge propre qui a séché au soleil (ça parfume la maison au passage, si ce n’est pas merveilleux!).

♣ Les promenades du dimanche en famille près de chez nous, au milieu des champs et des fleurs (on ne croise presque jamais personne, c’est fou! Nous avons alors l’impression d’être seuls au monde).

♣ Tobias est enfin passé dans sa chambre pour dormir la nuit. Cela fait tellement bizarre de ne plus entendre sa respiration quand je me réveille que j’ai le rythme cardiaque qui s’accélère juste avant de me rappeler qu’il ne dort plus dans la même pièce que nous (maintenant j’ai hâte d’aménager comme il se doit la chambre de notre bébé sourire!).

7516796336_IMG_1601

♣ The Husband m’a pris en photo il y a quelques semaines et je ne sais pas, je trouve qu’il y a quelque chose qui se dégage d’elle. Il a su capter ce que je suis devenue ces dernières années : une femme et une maman attentionnée qui prend soin de sa famille, qui aime cuisiner, qui fait attention à elle et qui est douce avec ceux qu’elle aime (oui, rien que ça mais pour une fois que j’aime une photo de moi).

♣ Avoir trouvé un maillot de bain après tous les changements qu’a connu mon corps. Je ne pensais pas que ce serait possible un jour d’être fière de mon corps malgré la peau d’orange, la cellulite et la peau du ventre qui pendouille après trois grossesses. J’ai tellement hâte de pouvoir m’en servir pour aller à la piscine avec les enfants (ou bien pour bronzer dans mon jardin).

♣ Nous avons un nouveau banc sur la terrasse. C’est the Husband qui l’a fait à partir d’une palette de manutention qu’il s’apprêtait à casser et envoyer aux encombrants. J’avoue que l’idée vient de moi mais toute la construction, c’est lui! Il a occupé presque toutes les chutes de bois que nous avions dans le garage (maintenant, nous sommes à la recherche des parfaits coussins qui iront dessus!).

♣ Apprendre que des amies sont enceintes, me réjouir pour elles et être contente de me dire que c’est fini pour moi (parce que bon, j’en ai un peu marre des couches depuis plus de cinq ans là! Et puis avec le réchauffement climatique, c’est tellement difficile d’être enceinte…).

Et vous alors, quels sont vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure? Bonne semaine à vous!

La vida de Lindanita·Ma sclérose en plaques et moi·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #20

52a6305eba5d0

Quand j’ai commencé cette rubrique sur le blog, jamais je n’aurais pensé que j’écrirais autant de petits bonheurs qui rendent la vie meilleure. Si je fais le calcul, avec les dix-neuvièmes autres éditions, cela fait 304 petits bonheurs. C’est vraiment incroyable. Et en  voici justement une nouvelle fournée!

♣ Mon dernier article a été repris par le Huffington post, c’est déjà le deuxième. Je ne suis que fierté, vous ne pouvez pas savoir (cliquez ici pour aller le voir)!

♣ Comme si ce n’était pas déjà assez gratifiant, l’article apparaissait le jour de sa sortie dans les propositions de news sur l’iphone. La folie, la fo-lie (je ne m’en remets toujours pas et oui, j’ai fait une copie d’écran pour garder un souvenir)!

♣ J’ai reçu de nombreux témoignages par mails et messages personnels comme quoi mon article était agréable à lire et il avait aidé des gens à ouvrir les yeux pour qu’ils puissent, eux aussi, profiter de la vie malgré la maladie (certains témoignages m’ont fait pleurer. C’est tellement incroyable d’arriver à toucher des personnes que l’on ne connaît pas du tout rien qu’en écrivant ce que l’on pense et ressent).

♣ A cause des travaux autour du jardin d’enfants, nous avons dû mettre la voiture de côté pendant une semaine et reprendre les bonnes habitudes du passé, c’est à dire, y aller à pieds. Les enfants étaient heureux de revoir le soleil se lever au dessus des champs sur le chemin (on a eu de la chance, il n’a pas plu de la semaine. Ouf!).

large (1)

♣ The Husband et moi avons finalement choisi les photos qui allaient être exposées dans le cadre de l’entrée et le rendu est chouette (dire que nous sommes restés deux ans avec des photos de personnes que nous ne connaissions pas… Vous savez, les photos qui viennent dans le cadre!).

♣ Les jours rallongent. Enfin, si on veut parler correctement (parce que les jours dureront toujours 24 heures), il ne fait plus noir dehors à partir de 17h. C’est bon pour le moral cette dose de vitamine D naturelle (et avec ça, les températures polaires disparaissent enfin)!

♠ Le premier barbecue de l’année en bonne compagnie (tristesse par contre, nos amis vont déménager).

♣ Pousser les enfants sur la balançoire et les entendre hurler de joie tellement ils adorent ça (meilleur investissement ever dans le jardin!).

large.png

♣ On m’a conseillé de regarder la série « the good place » avec Kristen Bell. Cette série est géniale! J’ai englouti les deux premières saisons en une semaine. Kristen Bell m’a totalement hypnotisé avec ses sourires malicieux et ses beaux yeux bleus. J’ai beaucoup ri et j’ai été émue aussi. Cette série est un coup de coeur en ce début d’année (quoi, jusqu’à la fin mars c’est le début de l’année non?).

♣ Je suis allée à la bourse aux vêtements bi-annuelle de mon quartier pour les enfants. J’ai mes petites habitudes là-bas et j’ai fait des affaires, comme toujours (les enfants sont rhabillés pour les saisons printemps/été!).

♣ La collaboration de l’Occitane et Rifle Paper & Co. Non mais vous avez vu les boîtes? Elles sont magnifiques (oui, je les ai commandé. Vous croyez quoi vous?).

♣ Le duo de Vianney et Maître Gims « la même » que je peux écouter en boucle toute la journée. La chanson me donne envie de sauter partout et de lever les bras en l’air (je ne fais pas les choses à moitié, vous le savez bien!).

large (2)

♣ Mes plantes qui grandissent de plus en plus et les petites nouvelles qui n’arrêtent pas d’arriver. Dire qu’il y a quelques années encore, j’avais peur de me mettre les mains dans la terre à cause des petites bêtes… Les petites bêtes sont encore dans la terre mais cohabiter avec elles en vaut vraiment la peine quand mes enfants viennent me faire un câlin ou un bisou et me dire « maman, elles sont belles tes plantes ♥ » (ils m’aident même à les arroser maintenant).

♣ Pouvoir faire des copies d’écran vidéo sur l’iphone. Comme ça, je peux partager de la musique avec vous dans ma story instagram en vous mettant des extraits de clips que j’aime (vous pouvez retrouver tous ces extraits dans les stories à la une sur mon profil).

♣ Ca y est, mon gros manteau d’hiver est enfin retourné sur son cintre dans le placard (ce n’est pas trop tôt, je portais depuis six mois!).

♣ Arrêter d’allaiter mon bébé Tobias qui va avoir un an le mois prochain. Ne vous méprenez pas, je suis tout de même triste que cela arrive mais depuis la semaine dernière, il refuse le sein. Du coup, c’est le retour du thé à la menthe, du piment dans mes plats, le persil aussi (et l’alcool aussi. Rhooo, beh quoi?). Tout ça, je l’avais mis de côté depuis longtemps déjà. Je ne pensais pas que cela arriverait si vite mais il en a décidé ainsi. Cela me permet enfin de dormir sans soutien-gorge vu que j’avais toujours des montées de lait la nuit. Je vais enfin récupérer mon corps, rien que pour moi après trois grossesses et trois allaitements depuis 2012 (vais-je vraiment m’habituer au « retour à la normale »?).

Racontez-moi vos derniers petits bonheurs qui rendent la vie meilleure, je suis curieuse!

La vida de Lindanita·Ma sclérose en plaques et moi·Positive attitude

Sans la maladie, je serais passée à côté de ma vie

large

Je sais que j’ai une sclérose en plaques depuis septembre 2015. Cette maladie m’a changé, c’est un fait. On ne peut pas rester la même personne quand on découvre du jour au lendemain qu’on a une maladie auto-immune.

Au début, j’ai eu du mal à l’accepter. Je me voyais déjà paralysée, dans une chaise roulante, le visage figé dans un rictus de douleur à cause d’une poussée de trop. Et puis, il y a eu le début du traitement. Des injections de plegridy toutes les deux semaines avec des effets secondaires plus que désagréables. Finalement, la phase d’acceptation est arrivée. Quel soulagement! J’arrivais enfin à vivre sans y penser tous les jours. Ma troisième grossesse m’a beaucoup aidé, je dois dire. J’ai dû arrêter le traitement qui me rappelais toutes les deux semaines que j’étais une personne différente, une personne malade, voire handicapée pour certaines personnes. A ce jour, j’allaite encore mon fils de onze mois, je n’ai donc repris aucun traitement. J’ai tout de même fait une poussée « anniversaire » en septembre dernier. J’ai reconnu tout de suite les symptômes, même si c’était l’oeil droit qui était touché cette fois-ci. Comme quoi, la sclérose en plaques n’est pas prévisible, chaque poussée peut être différente. Je pense qu’il est utile que vous le sachiez.

J’ai une conseillère attitrée qui m’appelle de temps en temps pour savoir comment je me sens. Au début, je pensais que c’était mon « amie », qu’elle était là pour m’aider à épancher mes états d’âme à propos de la maladie. Et puis la dernière fois que je l’ai eu au téléphone, trois mois après mon accouchement, une petite lumière s’est allumée dans ma tête : cette conseillère était là pour me forcer à reprendre le traitement et donc donner plus d’argent au laboratoire pour lequel elle travaillait. Elle m’a dit d’un ton mielleux : « madame, avez-vous pensé à sevrer votre fils? Il existe de très bons laits de croissance et cela vous permettrait de reprendre votre traitement dans la foulée. Trois mois d’allaitement, c’est bien assez pour un bébé, vous avez besoin de notre traitement pour aller mieux ». Hein, quoi, comment? Tu as dit quoi là? De un, je vais très bien, merci d’avoir oublié de me le demander cette fois-ci. De deux, je compte allaiter mon fils minimum un an sauf s’il se désintéresse de lui-même du sein. De trois, ton traitement là, il me rend plus malade qu’autre chose. Tu te souviens de ce que je t’avais raconté la dernière fois? Genre idées noires, grosse fatigue provoquant des cernes que je ne pouvais plus dissimuler, des boutons dignes d’un ado en pleine puberté et des cheveux bipolaires me faisant ressembler à un cadavre. Sa réponse a été la suivante : « ah, vous ne voulez donc pas reprendre le traitement pour des raisons esthétiques? ». Je… Mais… As-tu écouté ce que je viens de te dire? De te redire même? Je lui ai finalement dit que je ne souhaitais pas reprendre le traitement, point. Je ne veux pas m’injecter quelque chose qui me rend malade quand je me sens bien. Si je sens qu’une poussée arrive, je me reposerais, je prendrais soin de moi. Si les symptômes ne disparaissent pas après trois jours, je prendrais un rendez-vous chez mon neurologue pour avoir des perfusions de cortisone pendant les trois jours suivants (c’est chouette en plus, ça fait planer! Haha, je rigole hein, i-ro-nie les gens, ne montez pas tout de suite sur vos grands chevaux!). Si après trois jours, ça ne passe pas, on fait une autre cure et si ça ne passe toujours pas, on verra ce que me propose mon neurologue. A l’heure où j’écris cet article, j’ai les mains tellement sèches que la peau craque et elles saignent. Merci le plegridy qui a donné le droit à ma peau de faire ce qu’elle veut. Non, cela ne vient pas de la vague de froid car je sors avec des gants, je les hydrate plus de quatre fois par jour et je dors même avec des gants en tissu imprégnés de crème pour essayer de ne plus avoir des mains qui ressemblent à une râpe à fromage.

Avec l’acceptation de la maladie, j’ai commencé à avoir une nouvelle philosophie de la vie. La sclérose en plaques est une maladie que l’on ne peut pas guérir (pour le moment) et surtout, c’est une maladie imprévisible. Alors, au lieu de passer le reste de ma vie (qu’elle soit longue ou écourtée) à râler ou à déprimer pour des choses insignifiantes ou qui peuvent être arrangées en y mettant du mien, je n’ai qu’une vie et je compte bien en profiter (yolo ou no more regrets, comme vous voulez)!

J’essaie au maximum de profiter de chaque instant, qu’il soit positif ou non. Si une embûche arrive sur mon chemin, j’essaie de trouver au plus vite une solution et je me réjouis ensuite d’être arrivée à passer au dessus par mes propres moyens, ou en demandant de l’aide. Non, je n’ai plus peur de demander de l’aide maintenant. Ce n’est pas un signe de faiblesse, je vois ça comme une force. Aller vers l’autre pour lui dire « j’ai besoin de toi, aide-moi » est une forme de courage dont on devrait pouvoir être fier. A chaque fois que je demande de l’aide, j’en ressors grandie.

Je note le plus possible dans un carnet, dans mon téléphone, sur un post-it les bonheurs, petits ou grands, qui sont venus saupoudrer de paillettes mes journées. Je trouve que c’est important de se rendre compte qu’un petit rien peut ensoleiller une journée qui avait mal commencé : un sourire de mon bébé quand je vais le chercher dans son lit, un dessin de mon aîné qui représente toute la famille, un câlin surprise de ma cadette, ma commande amazon qui arrive avec un jour d’avance, une de mes orchidées qui refleurit, un arc-en-ciel qui apparaît après la pluie, un mail d’une copine… La liste est longue. J’ai même dédiée une série d’articles ici sur le blog dans lesquels je relate ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure.

Je remplie notre maison de plantes et de fleurs. Je crois que j’ai la main verte, même si je suis encore débutante en la matière. Cela a commencé après avoir acheté une orchidée « soldée » parce qu’elle n’avait plus de fleurs et ses feuilles étaient dans un piteux état. J’ai décidé de la ramener à la maison pour lui donner une seconde chance. Elle a commencé à me faire de nouvelles feuilles et puis un jour, elle m’a fait une nouvelle tige et elle a fleuri à nouveau. En lui donnant les soins adéquats, elle était de nouveau en pleine forme. Sa « guérison », je l’ai vécu comme une représentation de ma « guérison ». J’ai essayé de prendre soin d’elle et elle s’est sentie mieux. J’essaie donc de prendre soin de moi autant que je le peux pour aller mieux. Je suis émerveillée devant une pilea qui fait de nouvelles feuilles sous celles qui sont déjà présentes. Je suis émerveillée par la couleur si profonde de la dernière orchidée qui est arrivée à la maison. je suis émerveillée par les feuilles majestueuses de mes monsteras. Je suis émerveillée devant la beauté de ma medinilla magnifica. En arrosant mes plantes, je leur parle. Je leur dis qu’elles sont belles, je les félicite de la force qu’elles ont et je leur promet que le soleil sera bientôt de retour. Je ne suis pas folle vous savez! J’ai sincèrement l’impression que cela leur fait autant de bien que moi. The Husband me disait l’autre jour que notre maison ressemblait à une jungle. Eh bien, qu’est-ce que je l’aime ma jungle!

Maintenant, je ne dis plus oui à tout. Avant, je disais oui à tout le monde, même si ce qu’on me demandait me faisait sortir de ma zone de confort ou bien me faisait stresser pour un rien. Avec ma sclérose en plaques, j’évite le plus possible de me trouver en situation de stress car à la longue, cela pourrait me provoquer une poussée. Avec trois enfants en bas âge, j’ai déjà assez de stress à la maison vous ne croyez pas? J’ose dire non et si la personne en face de moi insiste, ça sera « m*rde, j’ai dit non ». Il y a peu, je suis tombée sur une publication facebook qui disait « quand vous voyez quelque chose de beau chez quelqu’un, dites-lui. Cela vous prend une seconde et cela lui restera toute sa vie ». C’est exactement ce que j’essaie de faire au quotidien, que ce soit avec mes enfants, the Husband, une maman au jardin d’enfants, une personne que je ne connais que sur les réseaux sociaux, une amie irl… Cela ne coûte rien, ça fait énormément de bien de le dire et de voir la réaction de la personne à qui je viens de le dire. Cela peut vous sembler bizarre mais cela m’apporte un apaisement de l’âme pendant une fraction de seconde. Je me sens en paix avec moi-même et ceux qui m’entourent. Je n’hésite pas non plus à sourire à de parfaits inconnus dans la rue si nos regards se croisent. Cela les perturbe au début mais ils me retournent ensuite ce sourire. Et hop, un petit bonheur à rajouter à ma liste! Le monde est devenu si austère, individualiste, égoïste que de simples petits moments de flottements comme ceux-ci sont tellement agréables à vivre! Je ne suis pas qu’amour et paix, non, genre namaste, peace et compagnie. Si on me cherche, on me trouve. Je ne souhaite le mal à personne, mais je ne resterais pas muette si vous me cherchez.

J’ai décidé de dépasser mes craintes, mes peurs et mes phobies bien que cela ne soit pas tous les jours faciles. Comme je viens de vous l’écrire, je ne dis plus oui à tout pour faire plaisir à tout le monde de peur de me faire rejeter. Les personnes auxquelles j’ai dit non ne sont pas contentes et ne comprennent pas mon refus? Eh bien au revoir. Je ne veux plus m’entourer de personnes négatives ou qui n’essaient pas de me comprendre. Mon allemand n’est pas encore correct bien que cela fasse presque dix ans que je vis en Allemagne? Tant pis, j’engage quand même la conversation, je ne me retiens plus de demander où trouver tel article en magasin, j’envoie des mails en allemand… On ne me comprend pas? J’essaie une autre tournure de phrase. On ne me comprend pas? Tant pis, ce n’est pas grave. Peut-être que mon allemand n’est pas encore compréhensible par tout le monde mais je suis quadrilingue et ce n’est pas donné à tout le monde, j’ai donc de quoi être fière de moi. Je n’ai jamais aimé conduire. Pour mon bien-être et celui de ma famille, je me suis remise derrière un volant et c’est assez chouette en fait! J’ai la phobie des araignées depuis les années que j’ai passé au Chili. L’autre jour, il y en avait une énorme dans l’évier de la cuisine. J’ai pris mon courage à deux mains et je l’ai littéralement explosée avec une chaussure (oui, mon évier est très grand!) en sortant tous les gros mots qui me passaient par la tête. Avant, je serais restée paralysée devant, en sueur et j’aurais commencé à pleurer.

Pour terminer cet article : non, je ne suis pas triste d’être malade. Non, je ne pense pas à ça tous les jours planquée sous une couette à pleurer toutes les larmes de mon corps. Je me serais bien passée de la maladie, c’est sûr, mais d’une certaine façon, ma sclérose en plaques m’a aidé à ouvrir les yeux et profiter de la vie. Je suis assez fière de la personne que je suis devenue depuis que le diagnostic a été posé. A chaque problème sa solution. Après la pluie le beau temps. La vie peut être belle, très belle même, si on sait la regarder d’un oeil positif. Sans la maladie, je serais passée à côté de ma vie.

Baby Alexander·Baby Valentina·La vida de Lindanita·My lovely series·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #19

large

Pour bien commencer l’année, je me devais de faire un de ces articles qui me plaît tant. Pour voir le côté positif du quotidien, il faut profiter de tous ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure. Voici les miens!

♣ Recevoir ma meilleure amie à la maison entre Noël et le premier de l’an (nous ne nous étions pas vues depuis août 2015 tout de même!).

♣ Faire des snickerdoodles pour les éducatrices des enfants afin de leur donner avant les vacances de Noël. C’était un cadeau commun avec les autres parents. Des jarres en verre ont été achetées et nous avons mis mes biscuits à l’intérieur. Selon la maman qui a remis les jarres, les éducatrices étaient très contentes et l’une d’elles a dit : « oh, mais ce sont les petits biscuits de madame A.! On les adore! ». En même temps, j’en fait à chaque fois qu’il y a un événement au jardin d’enfants (j’avoue, j’étais fière de moi quand j’ai lu ça dans le groupe whatsapp de la classe de Valentina! Hashtag la modernitay).

♣ Aller chez le dentiste faire soigner mes dernières caries causées par mes grossesses. J’en avais huit tout de même! C’était un moment sans enfants, presque au calme (si on oublie le bruit de la roulette) et je n’ai enfin plus mal quand je mange un peu de glace accompagnée d’un café (en plus, ma dentiste est géniale, je les adore elle et ses blagues!).

♣ Avoir entre les mains mon ticket pour aller voir Ed Sheeran en concert en Allemagne au mois de juillet. The Husband me l’a offert pour mon anniversaire après avoir écumé ebay et compagnie. J’y vais seule car il doit s’occuper des enfants mais… Ed Sheeran quoi (il pourrait me chanter l’annuaire que je serais toujours amoureuse de lui. Chut, ne le dites pas à the Husband, il va être jaloux!)!

large

♣ La neige qui tombe à gros flocons et qui tient juste le temps qu’il faut pour que les enfants fassent un bonhomme de neige sur la terrasse avec the Husband (je suis restée à l’intérieur avec Tobias moi. Il fallait bien que quelqu’un fasse le ménage! Et puis je les espionnais par la fenêtre).

♣ Valentina est enfin passée dans un lit de grande, et attention, pas n’importe lequel! C’est celui que j’ai eu durant toute mon enfance. The Husband l’a totalement retapé, il est superbe et notre fille adore son nouveau lit (elle a arrêté la totote en plus par la même occasion).

♣ Une nouvelle plante a fait son entrée à la maison : une monstera! Depuis le temps que j’en voulais une. Ce qui nous a décidé? Un cache-pot soldé. Bah oui, vous comprenez, ça fait mal au portefeuille de voir que le pot est plus cher que la plante non (il est en raphia et met tellement bien la plante en valeur!)?

♣ Passer le cap des 32 ans sans problème. Cette nouvelle année me donne envie de renouveau, de faire de nouvelles choses, de changer en mieux tout simplement (je vous posterais un article là-dessus dans quelques semaines). On verra si j’arrive à m’y tenir (et on verra quand arrivera le cap des 35 ans, aïe!).

large.png

♣ Binge watcher la série « the end of the fu***ing world » avec the Husband. Les acteurs sont fabuleux, ils sont fascinants, tout comme l’est la série (depuis, j’écoute la bo en boucle, en alternant avec Ed Sheeran hein huhu!).

♣ Acheter une plastifieuse pour faire des fiches de jeux pour les enfants et protéger leurs plus beaux dessins (comme ça, nous pourrons les regarder de nouveau sans les abîmer parce que Valentina a voulu plus d’une fois « arranger » les dessins d’Alexander…).

♣ Me coucher dans des draps propres après une douche brûlante (c’est plus qu’appréciable quand on a l’impression que les journées durent 48 heures!).

♣ Tobias a fait une nuit de dix heures! Non mais une nuit de dix heures d’affilées! Cela s’est reproduit une ou deux fois depuis et cela me donne espoir qu’il fasse ses nuits un jour (j’étais tellement en forme après une telle nuit que j’aurais pu soulever des montagnes!).

japanese_cherry_trees_blossom_bloom_white_pink_bud_branch_flowers-963316

♣ Les arbres de notre jardin commencent à bourgeonner (j’ai tellement hâte qu’ils fleurissent!).

♣ Dieu bénisse le jour où j’ai décidé de payer un forfait mensuel pour stocker les photos de mon iphone sur mon cloud : mon téléphone est tombé dimanche dernier dans les toilettes et après s’être rallumé après deux jours passé dans du riz, il est inutilisable (écran à moitié noir, il se se charge plus et je ne peux même plus le déverrouiller…). Tristesse et désarrois me direz-vous? Pas tant que ça car je n’ai perdu aucune photo (et je découvre que je peux les trier depuis l’ordinateur… Je suis joie et je passe mon temps à faire des « awww » devant les photos des enfants)!

♣ Faire découvrir l’univers d’Harry Potter à Alexander. Il est aussi fan que moi et me demande souvent les livres en version illustrée (bon, son héros c’est Hagrid parce que sa moto elle vole vous voyez!).

♣ Les sourires de mes trois enfants quand je vais les chercher le matin dans leurs lits (je fonds totalement devant leurs petits minois quand je les vois à peine réveillés et encore tous chauds de la nuit qu’ils viennent de passer).

Et vous alors, quels sont vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure?

Baby Alexander·Baby Valentina·Home sweet home·La vida de Lindanita·My lovely series·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #18

d37c499b20125a0bf2161efe71586095--quotes-by-walt-disney-disney-sayings

J’ai enfin une petite heure devant moi pour vous écrire un nouvel article. Et c’est un nouvel article avec plein de petits bonheurs qui rendent la vie meilleure!

♣ Les couchers de soleil d’automne avec leurs fabuleuses couleurs (la nature fait tellement de belles choses!).

♣ L’odeur du bois qui brûle dans les cheminées de mon quartier et qui flotte dans l’air le matin quand nous allons à pied au jardin d’enfants (vu que nous n’en avons pas, on profite de cette agréable odeur comme ça!).

♣ Le retour du pumpkin spice latte chez Starbucks (bien que je sache en faire un très bon à la maison. Vous pouvez retrouver la recette ici!).

♣ Ca y est, les gourmandises allemandes pour Noël sont enfin de retour dans les rayons de nos supermarchés. A moi les pains d’épices enrobés de chocolat et les Stollens (l’année dernière, je n’en avais presque pas mangé car cela ne me faisait pas envie durant ma grossesse. Je vais réparer mon erreur cette année!).

Weihnachtsleckereien_Stollen_Spekulatius_Lebkuchen.jpg

♣ Regarder la série « friends », encore et encore, sans jamais me lasser, rire, toujours aux mêmes moments et pleurer aussi, toujours devant les mêmes scènes (je ne me lasserais jamais de cette série, c’est impossible!).

♣ Faire de la confiture de lait maison, la faire goûter aux enfants pour la première fois et les voir filer vers le tiroir à couverts pour aller chercher des cuillères pour en manger plus (vous en faites vous aussi? C’est tellement simple et tellement bon!).

♣ Préparer la lanterne d’Alexander avec lui pour la fête qui aura lieu au mois de novembre, tout en chantant les chansons qui vont avec (je vous invite à lire ici ce qu’est la fête des lanternes en Allemagne. Non, ce n’est pas la fête des lanternes de Raiponce huhu!).

♣ La sortie en anglais du troisième tome illustré de la saga Harry Potter, avoir pensé à le précommander pour le recevoir le lendemain de sa sortie (les dessins sont tellement, mais tellement beaux!).

nouvelle version

♣ Connaître de nouvelles personnes et se sentir sur la même longueur d’onde qu’elles (et dieu que c’est difficile pour ma part).

♣ Ma meilleure amie à l’université a accouché d’une petite fille… qu’elle a appelé Linda, comme moi. Je ne nous raconte pas l’ascenseur émotionnel quand elle m’a dit ça, vu que c’était une surprise (à chaque fois que je vois une photo de ce bébé ou que j’y pense, je ne m’en remets toujours pas!).

♣ Ce weekend, nous allons en famille à Münster pour fêter les trente ans de mon beau-frère qui est aussi en Allemagne avec sa famille (et comme on y va deux jours, une session shopping est prévue! Au programme : lush, primark, karstadt et promod car nous n’avons pas ces magasins par chez nous. The Husband s’est déjà fait un post-it pour me planquer la carte bleue ce jour-là haha!).

♣ Me remettre à jouer de l’orgue électronique, expliquer comment cela fonctionne à mes enfants et voir des étoiles dans leurs yeux quand je joue quelque chose qu’ils connaissent (je suis encore un peu rouillée mais ça va revenir!).

4

♣ Vider enfin le panier de linge à repasser, tout ranger dans les armoires, m’asseoir et souffler (cela faisait bien trois mois qu’il n’avait pas été vide!).

♣ C’est bientôt l’anniversaire de Valentina, au mois de novembre. Ma petite fille devient grande (nous lui avons déjà trouvé un petit cadeau et je dois penser à sa couronne de princesse que je dois lui faire pour cette journée si spéciale. C’est une tradition depuis l’année dernière : l’enfant de la maison qui fête son anniversaire reçoit une couronne que je lui fait avec son personnage préféré du moment. L’année dernière, Valentina avait eu Poppy du film « trolls » et Alexander avait eu Shaun le mouton avec son copain le chien. Vous pouvez les voir ici)!

♣ Trouver le temps de terminer enfin un livre que j’avais commencé à lire un peu avant d’accoucher de Tobias, c’est à dire, il y a un peu plus de six mois (j’ai quand même failli le laisser en plan tellement l’espèce de « suspens » m’énervait au fil de ma lecture!).

♣ Le parrain et la marraine d’Alexander nous ont apporté du mate (lire maté) du Chili lors de leur visite en août dernier. Maintenant que les températures ont baissé, on se retrouve avec the Husband après le coucher des enfants dans le salon pour partager un maté, une bougie sur la table, des guirlandes allumées pour donner un effet cocooning à souhait et nous discutons, au calme, de nos journées autour d’un mate (très hygge comme moment n’est-ce pas?).

Allez, parlez-moi de vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure. Bonne semaine à vous!

La vida de Lindanita·Positive attitude

Ces petits bonheurs qui rendent la vie meilleure #17

who-could-not-be-happy-marianne-beukema

La semaine dernière, j’ai eu très peu de temps pour moi. C’est pour cela que je n’ai pas trouvé un petit moment pour me mettre sur l’ordinateur afin de vous proposer un article. Oh et puis, ce n’est pas si grave hein, vous êtes sûrement en train de préparer vos valises ou bien vous êtes déjà parties en vacances? Mais aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous une nouvelle sélection de mes petits bonheurs qui rendent la vie meilleure!

♣ Notre jardin avec l’odeur de la pelouse juste coupée, celle que the Husband a planté avec amour pour notre home sweet home (j’aime tellement cette odeur que je laisse souvent mes fenêtres ouvertes pour que l’odeur rentre dans le salon). Et qui dit jardin dit plantations. J’adore aller avec les enfants aux pieds des framboisiers pour chercher sous les feuilles les framboises mûres du jour et voir des petites gouttes roses perler sur leurs mentons après les avoir englouties (on a aussi des groseilles à maquereau, mais ça, ils aiment moins!).

♣ La marque Sephora s’implante enfin en Allemagne : à moi les masques, les rouges à lèvres sans transfert, le maquillage Kat von D, Huda beauty et j’en passe (c’est mon compte qui ne va pas s’en remettre par contre!).

♣ Etre contactée par le huffington post pour relayer un de mes articles sur leur site (attention, le début de la gloire huhu! Non, je plaisante hein et j’ai été agréablement surprise en lisant ce mail. J’éditerais cet article quand il sera en ligne, c’est à dire demain!).

♣ Faire une séance de binge watching avec l’arrivée de la nouvelle saison de « orange is the new black » sur netflix (bon, c’était « seulement » deux épisodes par jour mais quand on a trois enfants, on fait ce qu’on peut!). Et puis regarder les deux premières saisons de « skins » le soir, sur le canapé quand les enfants sont couchés (on a essayé de regarder les suivantes, mais les acteurs de la nouvelle génération ne sont pas du tout convaincants à notre goût).

keep-calm-and-oh-wow-lovely-11.jpg

♣ Aller au restaurant avec nos trois enfants, passer un excellent moment, sans stress et profiter de la pizza que nous avions choisie (Tobias dormait dans la poussette, on ne l’a pas entendu!).

♣ Recevoir pendant une semaine le parrain et une des marraines d’Alexander (il en a deux) qui viennent du Chili et pouvoir enfin les revoir, trois ans après le baptême de notre grand garçon (le temps passe définitivement trop vite quand on a des enfants).

♣ Aller faire les courses en famille, quelqu’un passe à côté de nous et nous dit « qu’est-ce qu’ils sont beaux vos enfants! » Et hop, l’orgueil maternel enfle, on répond seulement « oh merci! » avec un sourire tout niais (ou on peut dire aussi « oui je sais, c’est moi qui les ai fait! ». Hashtag bah quoi!).

♣ Allaiter, profiter de ce moment de partage avec Tobias, être les yeux dans les yeux la plupart du temps et recevoir de gros sourires de mon poupon adoré (il lui arrive d’oublier d’avaler avant de sourire, du coup, vous imaginez le tableau! ^^).

19955185_314899375604435_6607829729179336704_n

♣ Aller chez le coiffeur après mon accouchement pour couper au moins vingt centimètres de cheveux, faire un ombré et sortir encore ravie que je ne le pensais du salon (trois mois plus tard, j’adore regarder les reflets dans mes cheveux!).

♣ A défaut de faire les soldes en magasin, je les fais en ligne (mon magasin promod a fermé mais heureusement que l’on peut commander sur le net parce que leur collection broderie est juste superbe! Wow, lovely! Pardon, mais j’adore le dire!).

♣  Prendre mon petit-déjeuner toute seule en semaine sans enfants, dans le silence (ou presque, si je regarde une série). C’est un vrai luxe pour moi (sinon j’ai Valentina qui me taxe mes tartines de pain beurré ou bien mon café bien chaud se transforme en café glacé parce que Tobias a envie lui aussi de petit-déjeuner).

♣ Faire une bataille d’eau dans le jardin avec les enfants et terminer trempés mais heureux (et après, on a enchaîné avec des bulles de savon. Alexander et Valentina courraient pour les attraper, du coup, en dix minutes ils étaient de nouveau secs!). Et en parlant d’eau, la pluie qui revient après des journées de grosse chaleur, j’aime tellement ça! L’odeur qu’elle laisse sur la terre chaude est un délice et on peut enfin aérer la maison et ne plus vivre dans le noir (heureusement qu’on a des volets enrouleurs, sinon la maison serait un four tout l’été!).

1236882_large.jpg

♣ Sortir de la douche et m’enrouler dans une serviette toute propre, qui a séché au soleil et qui sent bon la lessive (ai-je besoin de développer?).

♣ Reprendre le dessin pour faire plaisir aux enfants et leur proposer des coloriages de Peppa pig, Pikachu ou bien de minions (voir leurs yeux briller quand je leur donne un nouveau dessin vaut tout l’or du monde ♥ « regarde papa, c’est maman qui l’a fait d’abord! »).

♣ Partir quelques jours en vacances en août à Dresden, avec les enfants cette fois-ci, et retourner chez notre ancienne propriétaire qui nous propose une nouvelle fois notre ancien appartement gratuitement (après avoir terminé cet article, je vais devoir faire plein de listes pour ne rien oublier et préparer nos premières vacances à cinq au mieux).

♣ Ecouter en boucle le groupe « little mix » sur spotify avec les enfants, en chantant en yaourt leurs chansons, en sautant sur le canapé ou en dansant comme des fous dans le salon. Même Tobias en profite en étant dans mes bras et en riant tout son soûl (the Husband a pris peur la dernière fois qu’il nous a vu le faire huhu!).

Allez, partagez avec moi vos petits bonheurs qui rendent la vie meilleure! ♥