La vida de Lindanita·Viva la musica

Mes OST préférées

9f35fb38c1e6fae381d0ebc0717dd9c4

Après avoir visionné un film ou bien une série, il m’arrive souvent d’avoir certains titres de l’ost en tête pendant des journées entières. Au bout de quelques jours, elles sont cependant remplacées par les dernières chansons que j’ai entendu à la radio. Mais, il y a ces ost, celles qui sont en favoris dans spotify, celles qui se retrouvent dans la catégorie « chansons les plus écoutées » dans mon ipod que j’aime écouter dès qu’une occasion se présente tellement je les affectionne.

En cliquant sur les photos, vous serez automatiquement renvoyés vers youtube pour écouter un extrait de l’ost en question.

81aSTUAGiAL._SL1500_.jpg

Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d’espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d’épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s’enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables (source allociné).

Sans surprise, on retrouve l’ost de « outlander ». Pour celles et ceux qui me suivent depuis un moment sur le blog ou bien sur instagram même, vous savez l’amour que je porte à cette série. Mes yeux se régalent à chaque apparition de Jamie à l’écran et mes oreilles se délectent de la musique qui accompagne chaque épisode. Non mais rien que l’opening est tout bonnement superbe, envoûtant même! Lorsque nous recevons du monde à la maison pour déjeuner ou bien prendre le goûter, c’est souvent cette ost qui tourne sur mon ordinateur, telle une musique d’ambiance.

81+FvEBp0iL._SL1423_.jpg

À l’âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu’il a la capacité de voyager dans le temps… Lors de la nuit d’un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l’histoire, mais a le pouvoir d’interférer dans le cours de sa propre existence, qu’elle soit passée ou à venir… Il décide donc de rendre sa vie meilleure… en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s’avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary. Alors qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C’est ainsi qu’au fil de ses innombrables voyages temporels il n’a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu’à ce qu’il arrive à gagner son coeur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d’honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n’importe quelle autre famille partout ailleurs (source allociné).

Ce film est d’une douceur! C’est un de mes films doudous, celui qui est toujours sur une clé usb pour pouvoir le regarder en cas de coup de mou, emmitouflée dans un plaid (et / ou dans les bras de the Husband), un chocolat chaud ou bien un thé aux notes épicées et des petites gourmandises pour les accompagner. Effet « petits bonheurs qui rendent la vie meilleure » assuré! J’écoute souvent cette ost quand je suis en train d’écrire un article pour le blog, comme en ce moment par exemple.

Begin-Again.jpg

Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse. Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l’emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s’adonne à sa plus dangereuse passion : l’alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,… Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique… Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons (source allociné)

Depuis que je suis allée à New York en 2011 (déjà!) avec ma meilleure amie, je n’ai qu’une envie, y retourner (et tant qu’à faire, en amoureux). Le film « begin again » (ou « New York melody ») est une petite pépite, tout comme son ost interprétée par Adam Levine (ding ding ding, bonus, il chante et il joue la comédie dans ce film!) et Keira Knightley. Au bout de quelques écoutes, je connaissais les chansons par coeur. Cette ost, elle, m’accompagne le plus souvent en cuisine lorsque je fais des gâteaux avec les enfants et je me sers des spatules en bois comme d’un micro pour les amuser.

6867_214208.jpg

Southampton, 10 avril 1912. Le paquebot le plus grand et le plus moderne du monde, réputé pour son insubmersibilité, le « Titanic », appareille pour son premier voyage. Quatre jours plus tard, il heurte un iceberg. A son bord, un artiste pauvre et une grande bourgeoise tombent amoureux (source allociné).

Est-ce que j’ai besoin de me justifier, hein, franchement? Cette ost, c’est les débuts de Leonardo Dicaprio face au grand public (oui, il a fait d’autres films avant mais sa carrière a tout de même explosé grâce à ce film non?) et moi, je redeviens une midinette qui fond devant ce beau blond, mes premiers émois au cinéma. J’avais onze ans quand ce film est sorti (bam le coup de vieux in your face!)! J’avais demandé la cassette à Noël, non, pas la vhs, la cassette de la bande son pour l’écouter dans mon radio cassette, dans ma chambre. Cela a été une vraie crise émotionnelle quand la bande est restée coincée dans ma radio et en essayant de la retirer, elle s’est coupée…

Harry Potter and the Sorcerer's Stone.jpg

Harry Potter, un jeune orphelin, est élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia qui le détestent. Alors qu’il était haut comme trois pommes, ces derniers lui ont raconté que ses parents étaient morts dans un accident de voiture.
Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite inattendue d’un homme gigantesque se nommant Rubeus Hagrid. Celui-ci lui révèle qu’il est en fait le fils de deux puissants magiciens et qu’il possède lui aussi d’extraordinaires pouvoirs.
C’est avec joie que le garçon accepte de suivre des cours à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie. Il a enfin la chance de se faire des amis. Blâmé par le professeur Severus Rogue qui lui enseigne les potions et protégé par Albus Dumbledore, le directeur de l’établissement, Harry va tenter d’élucider le mystère de la pierre philosophale (source allociné).

Là aussi, ai-je besoin de me justifier? En même temps, toutes les ost de la saga Harry Potter devraient faire partie de ma sélection (dit la fille qui a ouvert le bal de son mariage sur le titre « Potter Walz », la valse que danse Harry dans « Harry Potter et la coupe de feu »). La première ost a quand même ce charme, celui de la découverte, les débuts d’Harry Potter. Et elle est parfaite à écouter quand il commence à faire froid, quand on enroule nos écharpes plus d’une fois autour du cou avant de sortir, quand c’est l’heure du chocolat chaud au goûter, quand on prépare les cadeaux de Noël…

815nhzmf6-l-_sl1425_

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard (source allociné).

Encore des émois au cinéma (bah quoi, c’est fait aussi pour ça les films non?). Cette ost, c’est une dose d’énergie, des titres que l’on écoute et on se dit « ah oui, je l’ai entendu dans twilight aussi ». C’est parfait pour se booster et faire le ménage!

51rjO3yfKsL.jpg

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante (source allociné).

Ce film, j’ai failli passer à côté, je l’ai vu une semaine avant qu’il ne soit plus diffusé au cinéma. Mais quelle claque! La façon dont il est interprété, les réponses aux questions qui au final sont tout à fait logique, les retours dans l’enfance de Jamal… Ce film m’a pris aux tripes. Et que dire de la musique? Elle m’a fait voyager, elle m’a transporté, elle m’a envoûté. Elle est puissante, différente de ce que l’on peut entendre dans les autres films que l’on voit au cinéma, parfaite. Les enfants sont aussi fans que moi, il faut les voir bouger leurs popotins sur le titre « jai oh »!

Et vous, est-ce qu’il y a comme ça des ost que vous pourriez écouter à l’infini sans jamais vous lasser? Dites-moi que je file les écouter!

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mes OST préférées »

  1. Voilà quelque chose que nous avons en commun ! Je dois dire qu’en général, je n’écoute pas souvent les dernières nouveautés sorties à la radio, mais je repère très souvent de superbes musiques dans les films ou séries tv que je regarde… :p Du coup ca tourne en boucle sur mon téléphone !
    Très sympa ton article tu m’as fais découvrir un nouveau titre :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s