Baby Alexander·Découvrez l'Allemagne avec moi·La vida de Lindanita

Son jardin d’enfants en Allemagne

11820492_1456406744661969_1869488787_n

[Edit : suite à quelques remarques, je tiens à apporter des corrections et explications. Alexander va dans un Kindergarten, un jardin d’enfants. Il n’a pas d’enseignants fixes mais des éducateurs. Cependant, à partir de quatre ans, il aura des heures avec un ou des enseignants de l’école primaire à côté du jardin d’enfants où il va. Pourquoi? Parce que son Kindergarten travaille en association avec l’école primaire et ils ont décidé de proposer cette option, cette posibilité. Il aura un cahier à remplir avec des fiches. J’aurais sûrement un rendez-vous avec les éducateurs d’Alexander quand il aura quatre ans et j’en saurais plus à ce moment là. Nous payons aussi les éducateurs selon le « forfait » d’heures que nous avons choisi.]

En postant des photos sur instagram avec de très longues légendes pour vous parler, vous expliquer même, comment était l’école maternelle d’Alexander, je me suis dit qu’il serait encore mieux de vous faire un article car plus ça va et plus le système scolaire allemand se différencie de ce que j’ai connu lorsque j’étais petite. Mais avant de commencer, je ne peux pas vous dire si tout ce que je vais écrire est une généralité pour toutes les maternelles en Allemagne car si mes souvenirs sont bons, les écoles s’organisent de manière régionale et non nationale.

Je voulais qu’Alexander rentre à l’école à trois ans mais je voyais bien que je n’arrivais pas à lui offrir tout ce dont il avait besoin en restant à la maison avec moi et sa soeur. Et puis ce n’est pas en restant avec nous toute la journée qu’il allait pouvoir commencer à apprendre l’allemand, lui qui entendait déjà deux langues à la maison. Alors, nous avons décidé d’un commun accord avec the Husband d’emmener Alexander à l’école en août dernier. Oui oui, vous avez bien lu, il a fait sa rentrée en août. Mais pas fin août, début août! Dans l’école où il va, il n’y a pas de grandes vacances. Juste des petites vacances pour Noël et les jours fériés. C’est incroyable n’est-ce pas? Les éducateurs tournent et se relaient pendant les vacances des autres. Du coup, on peut un peu prendre des vacances quand on veut avec les enfants.

Il y a deux ou trois éducateurs par classe et tous les éducateurs connaissent tous, mais vraiment tous les prénoms des élèves. En même temps, vu qu’ils tournent dans les classes, c’est normal!

Il n’y a pas que ça qui est incroyable, attendez! Il n’y a pas d’horaires fixes selon lesquels les enfants doivent aller à l’école. En inscrivant son enfant, on choisit les plages horaires nécessaires durant lesquelles notre (nos) enfant(s) vont rester à l’école et c’est bon. Par exemple, Alexander est inscrit de de 8h à 12h mais si nous en avions besoin, on pourrait l’envoyer de 8h à 15h ou bien encore de 10h30 à 17h30 et ainsi de suite. Tous les choix sont possibles!

11887047_1025479720817856_825179224_n

Le matin en arrivant, Alexander s’installe sur un petit banc sous son prénom et son symbole (comme vous pouvez le voir sur la première photo) et il accroche son sac et son manteau au porte-manteau sous son prénom. Il met ensuite ses chaussons et file rejoindre ses autres camarades dans la classe. Oui, vous avez bien lu, les enfants sont en classe en chaussons. N’est-ce pas fabuleux? Quand il va jouer dehors, il récupère donc ses petites affaires et file dans la cour de récréation. S’il mouillasse un peu, il doit mettre ses bottes et son pantalon en caoutchouc pour ne pas se salir. Je suis vraiment ravie, sinon sa tenue filerait automatiquement à la machine à laver tellement il se salit quand il joue dehors!

Entre 9h et 10h, les enfants sont la plupart du temps dans la classe pour prendre leur petit-déjeuner. C’est chouette n’est-ce pas? Combien de parents ont vu leurs enfants partir le ventre vide à l’école parce qu’ils n’avaient pas encore faim juste après s’être réveillés? Avant de partir de la maison, je lui donne une petite tasse de chocolat chaud et zou, une lunch box avec du pain, du fromage, des rondelles de concombre ou bien encore de carotte, une part de gâteau fait maison, un pain au lait… dans son petit sac à dos et nous voilà partis (à pieds) à l’école. L’école fournit le thé, le chocolat, les jus de fruits ou bien encore un simple verre d’eau pour deux euros par mois. Et à la fin de mois, il y a toujours un Gemeinsamesfrühstück (un petit-déjeuner en commun) durant lequel l’école propose un petit-déjeuner complet. Ils ont même parfois des Bretzels frais!

Alexander ne déjeune pas à l’école mais s’il le faisait, il mangerait dans sa classe. La cuisine de l’école est dans le même établissement que les salles de classe (pour Alexander en l’occurrence, la cuisine est en face de sa classe). Quand midi est arrivé, un des éducateurs va chercher un chariot repas et le ramène pour le partager avec les élèves.

11325304_414086348784456_1470926979_n

Souvent le mercredi, il va faire de le gym avec toute sa classe. Il doit alors soit se mettre des collants ou bien des chaussettes antidérapantes (on les laisse dans une boîte en face des portes manteaux à l’extérieur de la classe. Sur cette boîte, il y a son nom et sa photo. Cette même boîte sert aussi à ranger les vêtements de rechange des enfants). Ces jours-là, il rentre crevé et il est très content d’aller au lit faire une sieste. Il essaie de nous expliquer qu’il a fait des roulades, de l’escalade sur des matelas en mousse… Il adore la gym!

Le vendredi, Alexander a le droit d’emmener avec lui un jouet de la maison. Non, ce n’est pas pour savoir qui a les parents les plus cool de la terre et / ou qui est l’enfant le plus gâté de la classe. C’est un moyen de développer le vocabulaire et l’éloquence des enfants en les faisant parler de leurs jouets lors d’une table ronde. Comme ils sont heureux d’emmener quelque chose qu’ils adorent de chez eux, cela les pousse à parler plus.

Et maintenant, je vous donne quelques infos en vrac :

  • Il n’y a pas de petite, moyenne ou grande section. Les classes ont des noms comme trolls magiques, mulots des bois par exemple.
  • Il y a une classe pour les élèves de moins de trois ans et ensuite les enfants sont dispatchés dans trois autres classes sans se préoccuper de l’âge. Du coup, dans une même classe, on peut retrouver des enfants de trois à six ans.
  • L’école est toujours très bien décorée selon les saisons ou les fêtes qui arrivent. Les éducateurs utilisent beaucoup les travaux manuels des enfants pour y arriver. Pour Pâques, ils avaient fait des petits moutons et des lapins qui pendaient au plafond dans le couloir. Dans l’entrée, il y a toujours des fleurs, c’est très joli.
  • Les enfants reçoivent souvent des petits cadeaux lors des fêtes : un cadeau pour une case du calendrier de l’avent, des chocolats pour Noël et pour Pâques (ceux de Pâques, ils ont dû les chercher dans l’école! ^^), un cadeau pour l’anniversaire… Ils sont bien gâtés!
  • Il n’y a pas d’horaires de récréation, c’est selon l’envie des enfants et des éducateurs et bien souvent selon le temps.
  • Durant toute l’année, il y a des semaines à thème. Par exemple, la dernière qui a eu lieu était la semaine « manger sain » avec un atelier pour bien se laver les dents, un bar à jus de fruits frais… C’était vraiment intéressant!
  • Les éducateurs sont à fond quand il faut se déguiser pour le carnaval! Une éducatrice d’Alexander était déguisée en cigogne géante!
  • Pendant la canicule l’année dernière, les éducateurs avaient installé deux petites piscines à l’ombre dans la cour pour pouvoir rafraîchir les enfants.
  • Dans la cour de récréation, il y des tricycles, un bac à sable, des toboggans, des ballons… Alexander se croit au parc dans la cour!
  • Pour l’anniversaire des enfants, il faut amener un gâteau fait maison ou non ou des petits pains avec du fromage, du jambon et des légumes, et ce que l’on veut (bonbons, pochettes surprises…). L’enfant qui fête son anniversaire reçoit une couronne faite par l’école. Alexander la remet de temps en temps à la maison, il l’adore! Ce que l’on amènera sera le petit-déjeuner des enfants ce jour-là.
  • Il y a une salle de bain / toilettes adjacent(s) à chaque classe. Chaque élève a sa petite serviette pour se sécher les mains sous son symbole.

12751254_1691239051125518_1767957843_n

Le petit mouton d’Alexander

10369264_1600091380257680_2051902530_n

Dans le couloir de l’école

11917924_1544080739225087_2133174239_n

L’entrée décorée pour Pâques

12424798_1686575641615612_91560466_n

Alexander et sa couronne d’anniversaire

1170007_781184722012079_984125901_n

« Chers parents, demain nous fêtons l’anniversaire d’Alexander. Il nous apporte le petit-déjeuner! »

11848988_1450233291953072_2035918667_n

Durant la canicule, il allait se baigner après la photo

11313457_247299292280760_109308428_n

Ce qu’Alexander a reçu pour Pâques

12394006_805408892938937_1467270546_n

Son cadeau du calendrier de l’avent

11376413_737938692972408

Combien il y a t’il de sucre dans… Sensibilisation autour du sucre durant la semaine « manger sain »

10354397_1663230297235307_2114068401_n

Un coin documentation sur le brossage des dents durant la semaine « manger sain »

12446153_965899850169089_1337727495_n

Le bar de jus de fruits frais durant la semaine « manger sain »

famille hellocoton

Publicités

14 réflexions au sujet de « Son jardin d’enfants en Allemagne »

  1. Coucou, je trouve que ça a l’air plutôt bien, n’est-ce pas ? Et le choix des horaires, le rêve de beaucoup de parents :-) ! J’espère, en tout cas, que vous l’aimez bien cette école (je pense que c’est le cas) et que Alexander aussi !

    Belle journée à toi,

  2. Je vis en Allemagne, et chez nous, dans le Land de Hessen, il n’y a pas de maternelle, juste des Kindergarten (jardin d’enfants), qui ne sont pas rattachés à une école primaire, mais sont plutôt des crèches, juste avec moins de puéricultrices. Pas de programme scolaire, les enfants sont libres de jouer à ce qu’ils veulent, c’est vraiment comme à la crèche en fait. D’ailleurs c’est tellement « comme à la crèche » que notre école primaire propose de faire l’équivalent du CP en 2 ans au lieu d’un, pour que les enfants s’habituent à ne plus pouvoir jouer librement mais à devoir s’installer calmement pour apprendre. Mais bien sûr, tout ça dépend des régions, chaque Land organise un peu le système scolaire comme il le souhaite !

  3. Hé bé dis donc !! je trouve le fonctionnement fantastique !
    le systeme francais a encore beaucoup à apprendre de nos voisins européens ! travaillant dans les écoles je peux te dire que ca ne fonctionne pas du tout comme ca! Si les enseignants peuvent en faire le moins possible c’est encore mieux, il compte trop sur les Atsem comme moi et mes collegues!
    à la fin des heures de classes 16h pour mon école il n’y a plus personnes.
    j’ai beaucoup aimé ton article!
    merci pour le partage

    1. Oula donne moi vite l’adresse de ton école que je la demande parce que moi je n’ai jamais vu d’ecole vide à 16h00…
      Je trouve ton commentaire extremement agressif envers les enseignants et c’est bien dommage. Si ca ne se passe pas bien dans ton ecole change parce que je peux te promettre que ce n’est pas partout comme ça, loin de la.

      Intéressant cet article, je ne connaissais pas le fonctionnement de des creches allemandes. J’aime beaucoup decouvrir comment comment ça se passe ailleur. D’ailleur, comment ça fonctionne ensuite ? Quand va-t-il intégrer l’ecole? A quel âge?

  4. Bonjour,
    Je trouve votre article un peu bizarre et j.aimerais vous poser quelques questions. D’abord, le titre, c’est quoi une maternelle allemande? Si vous voulez parler de Kindergarten -qui correspond à jardin d’enfant et qui existe aussi en France mais de manière moins répandue que les écoles maternelles, il faudrait expliquer plusieurs choses et en clarifier d’autres. Si vous avez trouvé une maternelle, je suis très preneuse d’infos.
    Selon les Länder, les kiga sont payants ou pas. Pour ma part, débourser 200 euros par mois, pendant trois ans alors qu’en France, je ne paierai que la cantine, ce n’est pas anodin.
    Les Kiga sont tenus par des éducateurs ( erzieher) et non des enseignants comme en France qui peuvent enseigner en maternelle mais aussi en CM2, ce qui est impossible pour un éducateur allemand.
    Le programme n’est pas fixé au niveau national, chaque structure développe son programme, et c’est très différent d’une structure à l’autre. Au Kiga, l’enfant n’apprend pas les lettres, ni les chiffres ni tout ce qui touche aux mathématiques ou à la préparation à la lecture. Les enfants allemands apprennent tout à 6ans. Ma soeur est enseignante en France et je peux vous dire que les différences sont juste énormes entre les deux systèmes. Et qu’il ne convient pas à tous les types d’enfant. En allemagne, les enfants jouent jusque 6 ans voire 7ans.
    Aussi, le personnel est très fluctuant et cela peut aussi poser problème à des jeunes enfants. Pour ma part, si j’en avais les moyens, j’enverrai mon enfant en école maternelle à l’Ecole française mais je dois la cantonner au kiga allemand et mis à part le fait qu’elle apprenne l’allemand et à se sociabiliser, je ne vois pas de gros avantages….

  5. Merci pour cet article ! J´habite aussi en Allemagne et meme si je suis en NRW, je me suis retrouvée sur beaucoup de points. Bien sur il n´est pas facile de traduire ce qui n´existe pas ici : la maternelle, les enseignants en maternelle etc. Puisque comme l´ont précisé d autres lectrices l´école en fait au sens où nous l´entendons en France ne commence qu`a six ans. Je suis mitigée sur ce modèle, qui permet aux enfants de jouer plus longtemps… Aucune idée de ce qui est mieux ou moins bien avec la France le principal c´est sans doute que nos petits loups soient heureux d´y aller ;) .

    1. Je sens moins de compétition chez les enfants ici en kiga alors qu’en maternelle, c’est qui aura fait quoi, qui aura quoi. En ce moment, Alex apprend les chiffres de manière ludique, il compte en allemand jusqu’à 12, fait des mini phrases plus que correctes en allemand, il progresse constamment!
      J’aime beaucoup le fait que les enfants jouent, ça leur donnent envie de retourner au kiga et ils apprennent la notion de partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s