Baby Alexander·Baby Valentina·La vida de Lindanita

Usurpation d’identité

Sans titre 1.jpg

Quelqu’un a usurpé mon identité. C’était la semaine dernière. C’était sur instagram. Non, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Quand j’y repense maintenant, une semaine après, ça me fait toujours froid dans le dos. Quelqu’un a voulu se faire passer pour moi, quelqu’un s’est fait passer pour moi. Enfin cette personne a surtout volé des instants de ma vie. Jusqu’à la semaine dernière, mon profil instagram était un profil public. J’aimais partager avec mes « habitués » et les petits nouveaux (certains étaient bloqués tout de suite en fonction de leurs profils : une langue que je ne connais pas, des photos volées sur d’autres comptes, des citations par milliers, des profils à zéro photos mais suivant plus de milles autres comptes…) des photos de ma vie de tous les jours à travers des photos des avancées de nos travaux de la maison, des éléments de déco de notre chez nous, mes desserts gourmands mais surtout, des photos et des vidéos de mes enfants. Samedi dernier, j’étais sur instagram tout en donnant le sein à ma fille. Une nouvelle personne venait de me suivre. Qui cela pouvait bien être?

Ca a été un choc. Cette personne qui avait aimé une de mes photos utilisait une photo de Valentina dans les bras de son père en photo de profil, profil qui lui, était un profil privé. Aucune description de compte, juste cette photo de profil dans le petit rond en haut à gauche. Mon ventre m’a brûlé, j’en avais les jambes coupées. Comment quelqu’un pouvait faire ça? Prendre une photo d’une parfaite inconnue et en faire sa photo de profil, comme si de rien n’était…

Après cinq minutes à penser et repenser à ce que je pourrais faire, j’ai mis mon compte en privé de peur qu’elle ne prenne d’autres photos, j’ai fait une copie d’écran et j’ai mis une photo de cet usurpateur sur mon propre compte (avec un lien direct vers celui-ci) pour que mes followers m’aident à le faire fermer. Certaines personnes se sont mis à suivre la voleuse, totalement folle il faut le dire, et m’ont envoyé des copies d’écran des photos affichées sur son compte. Toutes étaient des photos que j’avais prises, certaines avaient même plus de deux ans! Les commentaires en dessous étaient dans une langue que je ne parle pas du tout, de l’arabe apparemment et la fille, la femme, l’autre, déclarait sous des photos de mes enfants que c’était les siens! Non mais les siens quoi!

Je n’arrivais vraiment pas à y croire. Pourquoi vouloir voler ces instants, mes instants que j’avais partagé avec des personnes qui sont devenues des amies proches, très proches même, pour en faire des instants de sa vie? Elle devait vraiment s’ennuyer ou être jalouse, je ne sais pas, je ne vois pas d’autre raison.

Samedi était passé et rien n’avait bougé. J’étais rentrée en contact avec les administrateurs d’instagram pour dénoncer une usurpation d’identité en fournissant, comme il me l’était demandé, deux photos d’une pièce d’identité, des copies d’écran de mon compte, des copies d’écran de l’autre et des liens directs vers nos deux profils. Pendant ce temps, je recevais beaucoup de messages de soutien de mes followers (merci ♥, ça m’a aidé à ne pas pleurer plus qu’il ne le fallait!).

Dimanche matin, le compte anonyme était encore en ligne alors j’ai envoyé de nouveau un mail avec mes photos pour essayer de faire avancer les choses plus vite. Et là, vers midi, le profil de cette voleuse était devenu introuvable, enfin! Cette boule que j’avais au ventre depuis la veille commençait à dégonfler. J’étais tellement heureuse!

Bien sûr, cette personne peut recommencer son cirque avec les mêmes photos si elle les a gardé sur son portable ou ordinateur, mais maintenant, elle n’aura pas les nouvelles. C’est pourquoi mon profil instagram est désormais privé (c’est pour ça que le widget instagram a disparu de mon blog vu qu’il ne sert plus à rien) et je ne mettrais plus mes photos instagram sur ma page fan facebook (ou bien alors très très peu, mais surtout pas de mes enfants).

Je vous aime toujours vous savez, mais j’ai besoin de protéger un peu plus ces moments qui sont miens avec ceux que j’ai choisi. J’espère que vous comprendrez et faites attention à vous, ça n’arrive vraiment pas qu’aux autres. Je vous fais un bisou citronné, acide comme le sentiment que j’ai eu face à cet événement.

large.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s